Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

Elections en COTE DIVOIRE : Tchedjougou Ouattara DENONCE LES 100 MILLIONS DE ADO COMME ETANT UNE PURE CONCUSSION

2 Octobre 2015, 15:00pm

Publié par Mspdi Ubuntu

Elections en COTE DIVOIRE :  Tchedjougou Ouattara DENONCE LES 100 MILLIONS DE ADO COMME ETANT  UNE PURE CONCUSSION

100.000 000 de FCFA de Dramane OUATTARA aux candidats : Une pure concussion !

Est qualifié de concussion, tout profit illicite que l'ont fait dans l'exercice d'une fonction publique. Cette qualification renvoie donc principalement à celui qui reçoit indûment un avantage dans le cadre d'une activité publique.

Ainsi, la législation pénale ivoirienne reprime de peines exemplaires, autant l'acteur actif que passif de cette forme de corruption.

À quelques 3 semaines de prétendues élections présidentielles en Côte d’Ivoire, à quoi rimerait donc la décision de Dramane OUATTARA, prise à son Conseil des minitres tenu à Yamoussoukrou, le 1er octobre 2015, et offrant de verser la bagatelle de....100.0000 000 de francs à chacun des 10 candidats retenus ?

Existe t-il un fondement légal à une telle libéralité, visiblement sujette à caution, au détriment de fonds publics ?

A mon humble connaissance, aucune prévision de nature constitutionnelle ou de quelque ordre légal qu'elle soit, ne permet à Dramane Ouattara d'objectiver de telles libéralités.

Tout ce que la loi exige de Dramane OUATTARA, c'est le financement des partis politiques. Malheureusement, cette couronne n'en a la moindre cure.

Aussi de cette occurrence ne peut-il qu'être clairement déduit que la Côte d’Ivoire est indiscutablement une vraie propriété privée de Dramane OUATTARA, dans la jouissance de laquelle, l'homme ne tient aucun compte de la moindre norme, étant lui-même la loi suprême nationale et supra nationale, y en vigueur depuis le 11 avril 2011.

Mais, ce que le donateur-prévaricateur en Chef et ses éventuels sombres élus à une telle manne illicite, s'élevant au total, au milliard de nos francs, devraient avoir à intégrer, c'est qu'ils sont parfaitement coupables du délit de concussion, et comme tels, devraient s'attendre, tôt ou tard, aux poursuites appropriées, en vue, non seulement de la répression de leurs agissements délictueux, mais surtout, de la répétition des fonds appartenant au contribuable ivoirien, et ainsi illégalement perçus.

Des actions, au contraire de celles fantaisistes dirigées contre le President Gbagbo et les siens, pour avoir, à bon droit, versé leurs salaires aux fonctionnaires ivoiriens, au cours de la tragique période de décembre 2010 à mars 2011, seront fondées, rien que sur du bon droit.

Dès lors, que celui qui mange maintenant d'un tel pain, s'aménage, aussi et surtout, un espace approprié, à l'effet de rendre proprement gorge, dans un temps très voisin de celui de cette immonde jouissance.

La Côte d'ivoire ne peut éternellement demeurer une terre de non droit.

Que ceux qui sont aujourd'hui à la fête intègrent à jamais, qu'il se trouvera, absolument, des ivoiriens pour initier de telles actions, au cas où, à l'ère de la révolution imminente, ces mêmes politiques auraient fait le choix de continuer à se complaire dans leur legendaire politique politicienne.

À bon entendeur, mangez ! Et disposez-vous à une constipation...

Tchedjougou OUATTARA

Commenter cet article