Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

SAGESSE AFRICAINE: KOFFI KOFFI LAZARE CONSEILLE

2 Octobre 2015, 03:43am

Publié par Mspdi Ubuntu

SAGESSE AFRICAINE: KOFFI KOFFI LAZARE CONSEILLE

ETRE RESERVE

A quiconque, évite de confier tes secrets
Et de révéler tes pensées intérieures.
Car nul ne sait le jour choisi où, par malheur
L’ami se montrera ton dégoûtant rival.
Les mortels ont tendance, par vocation bancale
A bruire, les confidences, par méchanceté.

Cela procure semble-t-il, de la contenance
Aux vaniteux, aux crapules et aux bavards.
Habitués aux fanfaronnades de soulards
Ils répandent sans retenue, juste, pour salir.
O insensés qui font toujours des bruits courir.
Etre prudent préserve des gens sans conscience.

L’homme change au bon gré de ses avidités
L’ami d’hier peut, un jour, s’illustrer ennemi
Et si, de ce que tu as caché de ta vie
Il a eu accès, il en fera son aubaine.
Il s’en servira pour te détruire sans gêne
Et pour gravir l’échelle de la société.

Lorsque bâtisseur, tu t’échines à construire
Un château, la jalousie et la calomnie
Sont tes meilleurs succulents aliments servis
Tu chemines alors avec les quolibets
Les plus amers, et tes rivaux, eux, regroupés
Pour te réaliser un tombeau, transpirent.

On peut vivre bien ouvert à ses semblables
Et leur exprimer toutes sortes de bontés.
Mais prendre garde de ne point tout raconter
De son vécu, est une mesure for sage
Etre prudent est bien, de sûreté, un gage.
Cela prévient les moments désagréables.

A ses soi-disant amis et ses compagnons
Aux parents, éloigner le vital de leur vues.
A celle qui orne nos nuits, encore plus
Il faut se garder de tout répartir de soi
Pour ne pas être victime de désarroi
Dans l’écho des media sonores et chiffons.

Que de surprises sur les chemins de nos vies !
Mais le silence et l’humilité, par bonheur
Sont des murailles et des boucliers aux rumeurs.
Savoir les tenir, fait taire les critiques.
Pour mieux se préserver des encombrants cirques
Il faut être réservé. Dans le calme, agis !

Lazare KOFFI KOFFI.
Exilé politique

Source:Facebok

Commenter cet article