Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

COTE DIVOIRE : SEULS 70 PRISONNIERS LIBERES SUR 500 /NON ALA PARODIE DE LIBERATIONS DES PRISONNIERS POLITIQUES PRO GBAGBO. OUATTARA DEGAGE DE NOTRE PAYS

31 Décembre 2015, 12:10pm

Publié par Mspdi Ubuntu

COTE DIVOIRE : SEULS 70 PRISONNIERS  LIBERES SUR 500 /NON ALA  PARODIE DE LIBERATIONS DES PRISONNIERS POLITIQUES  PRO GBAGBO. OUATTARA DEGAGE DE NOTRE PAYS

La dictature de Ouattara malgre toutes les dénonciations internationales et ses nombreux grelots tels le sorogate et les affaires de Blaise Compaore reclamé par la justice burkinabe , continue a detenir plus de 430 prionniers politiques pro GBAGBO sans raisons valables .

Comme nous lavions toujours dit et écrit, ce régime dictatorial de Ouattara se croit trop ruse et joue toujours avec le temps et les esprits des ivoiriens.

Nous savions tous que ce régime na jamais eu envie de faire baisser la tension sociale et politique en Ci et na jamais posé d’actes consistants pour apaiser l’opposition significative et le peuple ivoirien

Sur 500 prisonniers politiques Ouattara na libère a ce jour que 70 tout au plus. Alors que nous avons encore de nombreux cadres du FPI détenus dont les responsables de la jeunesse que son KOUA JUSTIN, et Dahi NESTOR. Nous comptons également des ministres tels Lida Kouassi Moise, et le Professeur Hubert Oulaye Président du comite de Contrôle du PFI ainsi que le ministre ASSOA Adou qui était rentre d’exil

Ace jour on peut conclure que de nombreux prisonniers souffrent dans les goulags du RDR de Ouattara des les mouroirs ou ils subissent les tortures les plus inhumaines des dozos et autres criminels officiels des milices pros Ouattara.

Si encore ceux qui avaient été libérés voyaient effacer définitivement les fausses accusations qu’ils trainaient alors on aurait espéré amélioration. Ils n’ont j bénéficie ni de grâce ni d’amnistie. Ils sont simplement en liberté provisoirement par des juges qui peuvent a tout moment les rappeler dans les mouroirs de Ouattara.

Tous savent en Eburnie les viols, les tortures et autres traitements inhumains dont ils sont victimes de la part des hommes de Hamed Bakayoko SORO ET OUATTARA. On se souvient du Commissaire Negble mort suite aux viols répétés dont il était victime. On se souvient de MAHAN GAHE BASILE Président de la Centrale Syndicale DIGNITE ; mort suite aux tortures dont il fut victime. Tout près de nous les récentes morts a la MACA des prisonniers pro Gbagbo ne se comptent plus. Alors que ceux qui ont pille le pays depuis des années et ceux qui ont tues plus de 30000 ivoiriens depuis 2002 se la coulent douce comme si le monde encourageait le crime gratuit

Le régime qui traine assez de casseroles ne semble pas encore résolu à se défaire de ses sales habitudes de crimes de sang et autres violations graves des droits humains en Cote d’ivoire

Au regard des génocidaires du FRCI jusqu’ici impunis alors que le père de la démocratie ivoirienne croupit encore a la CPI sans motifs valables l’on peut conclure aussi que le temps de la mobilisation générale a sonne pour chasser et mettre hors d’état de nuire ces putschistes génocidaires sans foi ni loi en CI

IL EST TEMPS DE CRIER : LIBEREZ LES PRISONNIERS POLITIQUES PRO GBAGBO DETENUS DEPUIS 5 ANS SANS CAUSES REEELS ET SOUVENT SANS PROCES

LES IVOIRIENS DOIVENT METTRE 2016 SOUS LE SCEAU DE LA LIBERATION TOTALE DE LEUR PATRIE OCCUPEE PAR UN APATRIDE OUATTARA ET SES MILICES DE MERCENAIRES.

Bamba Keletiguy pour AFRIKANEWS. Email: mspdinfos@gmail.com

Commenter cet article