Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFRIKANEWS

RCA: Les secrets du voyage du Pape Francois en Centrafrique

1 Décembre 2015, 21:06pm

Publié par Mspdi Ubuntu

RCA: Les secrets du voyage du Pape Francois en Centrafrique

Un Pape determine et certain de sa victoire est arrive en Rca malgre tout et sest rendu a la mosquee du KM5 dans le quartir le plus dangreux de Bangui ou les forces de securite nosent prendre des risques depuis des annees

LA DIPLOMATIE SECRETE DE KARIM MECKASSOUA

Publié par CENTRAFRIQUE LIBRE le 01 déc 2015

Incroyable mais vrai ! le pape François a bel et bien conclu sa tournée africaine à Bangui, capitale de la République centrafricaine où il est resté 26 heures. « Vouloir c’est pouvoir » dit un adage français, « Yes we can » disait Obama lors de sa première campagne présidentielle. Le pape voulait se présenter en Centrafrique en héros pour la paix entre chrétiens et musulmans, il peut être fier d’avoir accompli cette noble mission.

A noter que si le pape n’avait pas eu du mal à convaincre ses lieutenants pour les déplacements de Naïrobi et de Kampala, l’étape de Bangui qui n’aurait de sens que s’il pénétrât dans la mosquée du Km5 n’était pas gagnée d’avance. Non seulement ses services de sécurité s’y étaient opposés, la France via l’opération Sangaris était en première ligne, suivie de la MINUSCA pour faire signifier au président du Vatican leur incapacité à assurer la sécurité de sa tournée dans la capitale centrafricaine jugée très dangereuse. Ils ne voulaient pas endosser la responsabilité d’une tragédie, si elle arrivât.

Selon des sources proches du Vatican Karim Meckassoua a effectué une visite discrète au St Siège en compagnie du Cardinal Musego du Congo Démocratique. L’ancien ministre des affaires étrangères centrafricaine a profité de cette opportunité pour convaincre le St père de venir à Bangui et lui a surtout donné la garantie qu’il n’aura rien à craindre au KM5 son quartier .

D’après des sources proches de la municipalité du 3è arrondissement, ce dernier qui vit toujours au KM5 en dépit de deux attaques dont son domicile a fait l’objet en 2015, a multiplié des réunions avec les responsables religieux, les notables, les responsables politiques et les jeunes de ce quartier pour les inciter à s’impliquer activement dans la recherche de la paix et d’utiliser la venue du pape comme l’amorce d’une nouvelle ère.

Le pape a donc botté en touche la surenchère sécuritaire faite par la MINUSCA et la Sangaris pour le dissuader à remplir cette mission apostolique, qui restera à jamais graver dans la mémoire des centrafricains. Le pape François très déterminé a fait un sacerdoce en étant convaincu que les communautés musulmanes et chrétiennes centrafricaines ne se font pas une guerre de religion, mais qu’elles sont plutôt instrumentalisées par des forces invisibles qui ont sans doute des raisons dont seules ont le secret.

La témérité du pape François qui a pu effectuer ce déplacement de Bangui apparait alors comme du pain béni pour la présidente Samba-Panza et les autorités de la transition qui à défaut de bilans positifs en presque deux ans de transition, vont inscrire cette expédition papale dans le livre de la tumultueuse histoire de la République centrafricaine. Reçue chez le Nonce apostolique qui est également l’ambassadeur du Vatican en RCA, CSP a réussi à convaincre ce dernier qui était réticent pour cette visite, au vu de la situation sécuritaire de ces derniers mois.

Notons que le passage du pape à Bangui qui a été diabolisé par la communauté internationale n’a pas fait de morts. Comme quoi, le pape a fait mentir les pronostics des forces nuisibles qui profitent de l’embrasement de la RCA, pour s’enrichir au détriment du peuple centrafricain.

Par Maurice Wilfried Sebiro in Facebook

Commenter cet article