Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

SORO GUILLAUME OU LA FIN PROGRAMMEE DU JEUNE SANGUINAIRE SANS FOI NI LOI

14 Décembre 2015, 01:24am

Publié par Mspdi Ubuntu

SORO GUILLAUME OU LA FIN PROGRAMMEE DU JEUNE SANGUINAIRE SANS FOI  NI LOI

FACE A LA JUSTICE FRANCAISE , LA CPI ET LHISTOIRE

Lorsqu’il s’engageait dans le plus grand complot qui allait décimer son pays, le jeune morveux Soro Guillaume n’avait jamais penser aux conséquences désastreuses de cette aven ture monstrueuse.

Lancien jeune étudiant qui n’avait pas encore fini ses études aura ainsi montre aux yeux de tous ses compagnons de la FESCI et de son pays ,sa soif du gain facile et toute sa cupidité et sa haute trahison au profit des forces étrangères et dune cause farfelue sans tête ni queue : lutte contre une ivoirite dont le père Henri Konan Bédié est d’ailleurs curieusement aujourd’hui leur complice co gestionnaire de leur régime sanguinaire

Depuis le 19 septembre 2002 le petit gros a décidé d’assumer le bilan massacre dune rébellion qui aura fait plus de 30000 victimes en Cote d’ivoire dont le fameux génocide We a l’ouest ou en une journée de Mars 2011 lui et ses compagnons Cherif Ousmane, Kone Zakaria, Watao et consorts on fait près de 1000 tues et brules vifs a Duekoue en quelques heures .

Alors que l’on na pas encore finit de compter les nombreuses victimes des fausses communes cachées de Guitrozon, Nahibly et autres localités du pays Soro et ses compagnons ont institue sous le parrainage de Allassane Ouattara depuis le 11 avril 2011 un régime de division, de rancunes et répression systématique a l’encontre de tous ceux qui sont soupçonnés d’être des pro Gbagbo

Ainsi Laurent Gbagbo , celui qui était pourtant connu comme le père de la démocratie ivoirienne fut déporté a la Haye a la CPI et les criminels comme Soro Guilaume et consorts dozos ,mercenaires continuent de se balader et tuant sans scrupule des paisibles populations ivoiriennes dépossédées et détenues dans des prisons mouroirs sans procès a travers le pays depuis maintenant 5 ans .

On dénombre encore a ce jour près de 500 prisonniers politiques et nombreux champs, terres, maisons et autres biens confisqués sous le regard complice de leur justice des vainqueurs

Alors que le la crise post électorale de 2011 n’est pas encore soldée Ouattara et ses chiens de guerre ont organise sur mesure une mascarade électorale ce 25 octobre 2015 dernier qui fut boycottée par plus 85 pour cent des ivoiriens. Démontrant ainsi aux yeux de tous les observateurs avertis que c’est Laurent Gbagbo et le FPI qui détiennent la majorité politique et mécanique aujourd’hui en Cote d Ivoire

La cacophonie des différents chiffres et pourcentages annoncées par la commission électorale du tristement célèbre Youssouf Bakayoko ,contestée, a finit par convaincre les adversaires et les allies du régime de Ouattara que plus rien ne va dans ce pays et qu’en réalité, au delà des fausses apparences ni la paix , ni la réconciliation et la cohésion sociale ne peuvent être atteintes par ce pouvoir qui a tant appauvri les ivoiriens et balafré ce beau pays aujourd’hui divise en deux blocs irréconciliables

Au plan international les partenaires internationaux du pays constatent que la gabegie s’est réinstallée et la non gouvernance a repris du service au point ou le pays se retrouve surendetté et les marches de l’état sont accordes sans appels d’offres aux amis et proches du clan Ouattara dont les ministres et Directeurs Généraux sont passes maitres des fausses facturations et abus divers

Les exactions extra judiciaires et les tortures des prévenus et autres prisonniers politiques sont encore le menu fretin dans ce pays en déconfiture malgré les interpellations des ONG des droits de l homme qui avaient fait semblant au départ de ne pas voir ces violations graves des droits humains .

Ni les ponts surfactures encore moins les promesses non tenues de Ouattara ne peuvent embellir ce triste visage de la Cote d’ivoire qui sombre de jour en jour

Que pouvait on dire lorsque la CPI faisait semblant de ne pas voir ces anciens chefs de guerres qui ont pille et même levé l’impôt pendant plus de 10 ans dans plus de la moitie du territoire national alors sous leur commendement

Mais aujourd’hui tout semble avoir bascule miraculeusement du meilleur au pire pour les hommes de missions de Ouattara et leur chef Guillaume Soro abusivement bombarde président dune assemblée nationale dont la substance rebelle na de légitimité que par le sang ivoirien verse et les nombreuses vies humaines emportées par leur folie meurtrière

La Procureur de la CPI , FATOU Ben Souda qui a effectue sa dernière mission en Ci en fin Novembre dernier en a appris pour sa bonne gouverne. Ces gens sans foi ni loi du régime Ouattara n’ont guère été capables de lui apporter un seul début de preuve sur la prétendue mort des 7 femmes d Abobo dont personne na pu encore voir les tombes

Mieux les autorités illégitimes de CI n’ont pas été capables jusqu’ici de livrer un seul chef de guerre alors que tous sont présumés avoir des comptes a rendre a la CPI qui a déjà exprime même sous cape ou de façon diplomatique la volonté de les voir répondre de leurs actes.

Les écoutes téléphoniques qui ont constitué ce que tous appellent aujourd’hui le SOROGATE sont venues au pire moment confirmer que Ouattara et ses poulains sont impliques jusqu’au cou dans les dernières velléités de coup d’état qui ont failli interrompre la Transition du Président Kafando et du Premier ministre Isaac Zida qui était en place depuis la chute du dictateur Blaise Compaore suite a un soulèvement populaire historique en Octobre 2014

Toute la communauté internationale semble être unanime aujourd’hui sur le fait que la stabilité de la sous région ouest africaine passera obligatoirement par la mise sous l’éteignoir des chefs rebelles de Ouattara qui semblent jouer une carte d’impunité inqualifiable

SORO LE BORITCHE ou LE FUYARD

Alors qu’il était réclamé depuis de nombreux mois par la justice française dans une affaire de plainte du fils Michel Gbagbo, de lex chef de l’état ivoirien pour coups et blessures tortures et autres traitements inhumains SORO GUILLAUME continue toujours de fuir. La jeune et talentueuse avocate Me Habiba Toure vient ainsi de mettre a nue une autre facette de faux courageux du chef de guerre qui aura tremble de toute sa petite taille de ventripotent .

Soro continue a jouer au jeu de la mauvaise foi dont le dernier épisode lui a fait couler des sueurs froides après l’émission par la justice française d’un mandat d’amener auquel il a échappé grâce a une fausse preuve forgée par le gouvernement Ouattara pour prouver que le petit gros était en mission officielle pour le compte de l’état ivoirien en sa qualité de Président de l Assemblée Nationale .

Au vue des conditions floues de son exfiltration de la France et des contradictions nombreuses relevées dans les argumentaires des sbires et communicants de l’ancien chef de guerre de Ouattara tout porte a croire que la sérénité et ou la peur a change de camp et ce nouveau fugitif ivoirien ne pourra pas continuellement échapper a la justice française, a la CPI qui rumine son plan secret et surtout face a l histoire qui a toujours démontré que tous les chefs de guerres finissent par payer de leur peau tous leurs graves crimes commis contre leurs peuples si ce n’est pas les instances internationales qui les clouent au piloris

Dans le même temps on constate que la CPI et le monde diplomatique international commencent a comprendre que Laurent Gbagbo est innocent et victime dune grosse machination qui finira par être dénoncée par tous tôt ou tard et les criminels du MPCI de Guillaume Soro réputés et reconnus commencent a voir leur libertés restreintes tout comme leurs sources de revenus illégaux

Comment Soro Guillaume peut il sen sortir lui qui a déjà dans la panique menace Ouattara allassane et leurs parrains ainsi que toute la communauté internationale de dévoiler des secrets jamais mis a jour par lui et ses hommes car dit il lui et ses complices ne se sont pas mis tout seuls ou deux mêmes en mission pour lever une rébellion contre leur pays .

Soro oublie que tout a un prix et il ne pourra qu’assumer seul les bilans de ses crimes de sang dont les victimes ne se comptent plus surtout qui les honneurs reçus depuis 2002 et les milliards engloutis et dissimules par lui et ses hommes étaient leur salaire de leurs basses besognes auquel il va falloir mettre fin .

Tout est bien qui finit bien dit on car Soro semble être dans la vallée et nul ne sait sil aura a en découdre avec des crocodiles, des lions ou des tigres dans sa dernière marche vers les pénombres de l histoire car tout s’écroule déjà autour de lui.

Cette fin du film d horreur de ce petit sanguinaire donnera une bonne leçon a tous les jeunes et vieux africains toujours attirés par les chemins de la facilite qui ne sont que des aventures indignes vers l a mort certaine tant politique que physique

La porte ou la fenêtre de sortie de Soro n’est pas du tout enviable avec tous ces grelots qui lui donnent limpression que lhumatie toute entiere est contre lui seul alors que le mandat darret francais risque de se trasformer en mandat de mort politico juridique si la CPI et les autres juridictions sy melent pour differentes raisons legtimes .

A bon entendeur salut

Une collaboration de Charles Malone Mayomo et Maya JC pour AFRIKANEWS

mayomnews@gmail.com

Commenter cet article