Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

SOROGATE: LES DEMENTIS APRES LES MENSONGES QUI NOIENT SORO ET SON CLAN

7 Décembre 2015, 17:52pm

Publié par Mspdi Ubuntu

SOROGATE: LES DEMENTIS APRES LES MENSONGES QUI NOIENT SORO ET SON CLAN

Affaire Zida recadré par Roch Marc Christian Kaboré: Encore un mensonge des officines pro-Soro démenti par le parti du président burkinabé élu Décidément plus rien ne réussit à Soro Guillaume, l’homme par qui le malheur de la Côte d’Ivoire a commencé le 19 spetmbre 2002. Après avoir veinement tenté de distraire Ivoiriens comme Burkibané sur l’authenticité des enregistrements sonores dans lesquelles il confirme son leadership dans le coup d’état stupide du général Diendéré, après avoir déclaré que les commanditaires des écoutes se trouvaient aux Etats-Unis, puis accusé Isaac Zida, et alors que ses chiens de garde allument à volonté Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko sur les réseaux sociaux, alors encore que ses officines avaient tenté de décrédibiliser le premier ministre Zida, racontant partout qu’il avait été recadré par Roch Marc Christian Kaboré, voilci que le parti de ce dernier dément catégoriquement cette dernière information. L’homme qui a toujours fonctionné en usant de violence et d’assasinats politiques (il a revendiqué la mort de Tagro et d’IB), est vraiment dévoilé, surtout que l’attaque à Grabo, les évasions massives à la Maca tombent opportunément au moment où il est dans la nasse. Voici le communiqué du MPP. Dans une interview accordée à la radio SAVANE FM et reprise par de nombreux médias, le Chef du Gouvernement jugeait authentique la bande sonore contenant les propos de ces deux hommes qui évoquaient dans leur conversation le coup d’Etat manqué de septembre 2015. Des informations circulant sur les réseaux sociaux notamment stipulent que le Président élu du Faso Roch Marc Christian KABORE aurait signifié sa désapprobation au Premier Ministre ZIDA suite à cette prise de position publique. Nous démentons catégoriquement ces allégations totalement infondées. Le Président élu du Faso comme on le sait n’a pas encore pris fonction et ne saurait par conséquent s’immiscer dans la gestion des affaires par le Gouvernement de la Transition. C’est pourquoi nous appelons les populations au calme et à la sérénité face à ce type d’information dont le but est de mettre à rude épreuve la cohésion nationale au sortir d’une élection couplée jugée exemplaire par les acteurs nationaux et la communauté internationale et porteuse d’un lendemain meilleur pour le peuple burkinabè. Le Département Communication, Presse et TIC du MPP

Commenter cet article