Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFRIKANEWS

APPEL A LA MOBILISATION DU MINISTRE LEON EMMANUEL MONNET, AU PEUPLE AKYE, A L'OCCASION DE LA TOURNEE DU FPI, CONDUIT PAR LE PRESIDENT ABOU Drahamane SANGAR, LE SAMEDI 26 MARS 2016, A ADZOPE

25 Mars 2016, 09:42am

Publié par Mspdi Ubuntu

AFFI NGUESSAN RADIE DU FPI
AFFI NGUESSAN RADIE DU FPI

Affi quoi ! Nostalgique des pratiques PDCIstes des débuts du multipartisme...

Ainsi, pour espérer empêcher la tournée de mobilisation des ivoiriens, de Sangare et ses camarades, au profit de la libération du Président Laurent GBAGBO, ce samedi 26 mars 2016, l'homme et ses hommes agitent les rumeurs d'affrontement entre ses Affidés et les militants du FPI, dans le seul but de faire interdire ce grand meeting du FPI à Adzopé.

Mais, le Préfet qui avait commencé par se mettre en branle, a été proprement redimensionné.

Et, pour le clou, le digne fils du pays Akye, le ministre Léon Emmanuel MONNET certifie dans son appel à la mobilisation au peuple Akye, pour ce meeting, que ledit peuple ne se reconnaîtra dans aucune autre personne que celle de Son excellence, le Président Laurent GBAGBO./-

Allez, chers combattants, tous à table ! Et dégustons ! C'est le seul Affi Django qui sera souffert hein !

Introduction faite par Tchedjougou Ouattara

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

APPEL A LA MOBILISATION DU MINISTRE LEON EMMANUEL MONNET, AU PEUPLE AKYE, A L'OCCASION DE LA TOURNEE DU FPI, CONDUIT PAR LE PRESIDENT ABOU Drahamane SANGAR, LE SAMEDI 26 MARS 2016, A ADZOPE !
--------------

Dans le cadre de la mobilisation des ivoiriens, en vue de la libération du Président Laurent GBAGBO, arbitrairement détenu à la Haye, la direction du Front Populaire Ivoirien, conduite par le Président ADBOU Drahamane SANGARE, séjournera dans notre région...

Ainsi, un gigantesque meeting est prévu à Adzopé, ce samedi 26 mars 2016...

Chers camarades militants, chers parents, ce n'est pas un secret que le pays Akye sait toujours prendre date avec l'histoire, son histoire.

N'est-ce pas une source de fierté pour nous Akyé de constater que l'histoire note la réalité de notre part contributive à l'enracinement du multipartisme dans notre pays, ainsi qu'aux décisives luttes des conquêtes démocratiques subséquentes ?

C'est pourquoi, aujourd'hui, plus qu'hier, peuple Akye, la patrie peut compter sur ta détermination légendaire à contrarier toutes les épreuves, d'où qu'elles proviennent, contre la démocratie...

Oui, je demeure conscient qu'en cette phase déterminante de la lutte pour la libération de la Côte d'Ivoire, ce n'est pas fortuit, si tous les regards sont fixés sur nous.

Dans le cadre des luttes pour l'émancipation du peuple ivoirien, aucun obstacle ne nous est jamais apparu insurmontable.
C'est pourquoi, avec la mobilisation du peuple Akye, la Côte d'ivoire circonscrira très bientôt les manœuvres des ennemis de la démocratie.

Et, nous ne pouvons le démontrer autrement que par une mobilisation extraordinaire à l'occasion de la tournée du Front Populaire Ivoirien dans notre région en ce mois de Mars 2016.

Ne nous laissons pas distraire par les informations infondées de rixes entre Akyés.

Au nom du peuple Akyé, je peux affirmer que ce n'est pas à l'occasion d'une visite du camarade SANGARE, le frère jumeau de GBAGBO que des Akyés oseront s'en prendre à d'autres Akyés sur la terre des ancêtres Akyés, à ADZOPE.

Malheur à celui par qui cette ignominie adviendra.

A cette fin, déployons toutes nos énergies pour éviter toutes les actions de provocation...

Car, dans la psychose de notre légendaire démonstration de force lorsque nous le jugeons nécessaires, le recours à la provocation, à l'intimidation, à la violence pour bénéficier du concours de l'autorité administrative, reste la seule voie de salut pour les ennemis de la démocratie et de la paix sociale.

C'est pourquoi nous devons, dans la sérénité, exiger la libération, sans conditions, du Président Laurent GBAGBO par notre mobilisation.

Et, cette libération du Président Laurent GBAGBO est, à tous égards, à notre portée...

Peuple Akye, depuis le tragique 11 avril 2011, c'est la première occasion d'envergure qui nous est offerte pour montrer notre choix résolu pour la démocratie et la paix.

Demeurons donc mobilisés, dans la discipline, afin de confirmer ce samedi 26 mars 2016 que nous demeurons un peuple acquis aux idéaux de paix et de démocratie du Président Laurent GBAGBO, et qu'il est le gage d'une réconciliation vraie et durable en Côte d'Ivoire...

Réservons au camarade SANGARE, l'inséparable condisciple, un accueil à la dimension de notre leader charismatique Laurent GBAGBO. Le camarade SANGARE vient à ADZOPE envoyé par Laurent GBAGBO, et pour Laurent GBAGBO.

Démontrons à la direction du parti conduite par le camarade SANGARE que le Président Laurent GBAGBO a du monde derrière lui, et qu'il n'a pas sa place dans une cellule de la Haye.

Que chacun, en ce qui le concerne, transcende toute excuse, de quelque nature qu'elle soit, et ne se prive pas de ce moment historique du samedi 26 mars 2016 à ADZOPE.

Car, c'est de notre mobilisation soutenue que dépend la libération immédiate du Président Laurent GBAGBO...

Vive le pays Akye et son FPI !

Vive Laurent GBAGBO pour l'avènement d'une Côte d'Ivoire démocratique et réconciliée, de façon durable, avec elle-même !

Fait à Accra, le 24 mars 2016

Le ministre Léon Emmanuel MONNET
VICE PRESIDENT DU FPI

Commenter cet article