Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFRIKANEWS

DECLARATION DES PANAFRICANISTES REUNIS POUR LA CAUSE DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO

23 Mars 2016, 14:07pm

Publié par Mspdi Ubuntu

LE PRESIDENT GBAGBO A LA CPI
LE PRESIDENT GBAGBO A LA CPI

Pour la Justice, la Liberté, la Souveraineté et la Paix
Libérez le Président Laurent Gbagbo

Le 4 décembre 2010, le Conseil constitutionnel, organe compétent pour donner les résultats définitifs et ainsi proclamer le vainqueur des élections présidentielles, avait investi Laurent Gbagbo, Président de la République, après l’avoir déclaré élu. Contre cette décision souveraine, le 11 avril 2011, Nicolas Sarkozy instrumentalisait l’ONU pour renverser le Président Laurent Gbagbo et le déporter par la suite à La Haye.

C’est la première fois que dans l’histoire des Relations internationales, une guerre est utilisée pour régler un contentieux électoral. La désinformation à l’aide des médias aux ordres a fait croire que Laurent Gbagbo était un dictateur. Heureusement, un mensonge répété mille fois n’a jamais fait une vérité. Parce que les faits sont têtus, le temps a contribué à déconstruire le mensonge. Une des illustrations grossières des manœuvres est la manipulation sur le bombardement d’un lycée à Bouaké en novembre 2004. Lequel bombardement avait été injustement imputé à Laurent Gbagbo.
Depuis bientôt cinq ans, Laurent Gbagbo est détenu à La Haye dans une procédure entachée d’irrégularités. Pour exprimer votre indignation face à cette pratique inacceptable, vous vous êtes mobilisés à votre manière. Et la lutte doit se poursuivre. Retenons donc bien que les Africains ont le droit de vivre heureux, de vivre dans la Dignité et de vivre dans la Liberté et dans la Paix. Pour cela, des devanciers comme l'Almamy Samory Touré – grand père de Sékou Touré, premier Président de la Guinée actuelle – et le roi Béhanzin du Dahomey (actuel Bénin) ... ont mené une lutte. Près de nous, Ruben Um Nyobé ; Kwame Nkrumh ; Patrice Eméry Lumumba ; Amilcar Cabral ; Barthélémy Boganda et Thomas Sankara … Peut-être, du fait de leur hospitalité légendaire, les Africains n’ont pas toujours mesuré et apprécié dans tous leurs contours, le sens des violences coloniales et aujourd’hui néocoloniales.
Les jeunesses des temps des panafricanistes cités ci-dessus n’ont pas suffisamment résisté. Et on en est toujours à regretter les martyrs. Sous nos yeux, avec les expériences et fortunes diverses, le Président Laurent Gbagbo a été renversé et déporté à La Haye.
Jeunesse d’Afrique, vous n’avez pas le droit d’attendre ; vous n’avez le droit d’observer ; vous n’avez pas le droit de laisser faire cette injustice. Si nous laissons faire, cette Cour pénale coloniale qui fonce tête baissée, à défaut de condamner Laurent Gbagbo par manque de preuve, le retiendra encore pendant longtemps, par son procédé dilatoire
C’est pourquoi, par des méthodes légales, vous devez sans attendre mener des actions, pour demander avant qu’il soit trop tard, la libération du Président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. L’ancienne puissance coloniale devra revisiter sa façon de faire vis-à-vis des Africains, dans un monde qui a beaucoup évolué.
Pour la Dignité, pour la Liberté, pour la Souveraineté, pour la Paix et pour le Développement de l’Afrique, Levez-vous, Jeunesse africaine !

Fait à Paris, le 20 mars 2016
Les panafricanistes, les Démocrates d’horizons divers réunis autour de la cause du Président Laurent Gbagbo.

Contact : laurentgbagboliberez@gmail.com

Commenter cet article

Lankoandé Désiré 24/03/2016 18:21

Que le président Laurent Gbagbo soit liberé immédiatemant.Pourquoi on a pas améné Nicolas Sarkozy à la Haye?