Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFRIKANEWS

Messieurs les africanistes et pseudo spécialistes de l’Afrique : Dire de l’attenat de Bassam qu’il vise la France, c’est tenir un discours réducteur et raciste!

21 Mars 2016, 13:15pm

Publié par Mspdi Ubuntu

Des victimes de lattaque terroriste de Bassam
Des victimes de lattaque terroriste de Bassam

Que le gouvernement ivoirien ait fait preuve d’amateurisme et de non maîtrise de l’état des lieux en donnant un bilan en terme de perte de vies humaines inexact n’est as le problème. Pour sa défense, on pourrait dire qu’aucun bilan de ce genre d’acte n’a jamais été exact. Ce que l’on peut lui reprocher cependant c’est sa légèreté dans la gestion de l’après crise et même avant (ne dit-on pas qu’il fut alerté par le Maroc avant?).

Ce qui m’effarouche dans cette affaire, c’est que quelques minutes seulement après que la barbarie a eu lieu, des soi-disant experts français ont indiqué que l’attentat de Bassam visait essentiellement la France.

Ce faisant tous ces soi-disant specialistes de l’Afrique se sont mis à trier les victimes, séparant avec indécence les Français des autres. Pourtant selon le bilan officiel du gouvernement ivoiriens, ledit attatentat a fait plus de mort ivoiriens noirs que d’étrangers. En effet, sur les 22 morts seulement quatre sont français. Alors deux questions de ma part.

Premièrement: messieurs les africanistes français qui savez plus sur l’Afrique que les Africains eux-même êtes-vous entrain d’insinuer que quatre victimes francaises valent plus que les autres victimes juste parce qu’elles sont blanches?

Deuxièmement: vous qui connaissez la Côte d’Ivoire mieux que le Ivoiriens, pouvez-vous nous dire quelle entreprise française installée à Bassam a été prise pour cible? Ou même quel intérêt français à proprement parler fut visé lors de cette attaque?

Chez nous, on pleure les morts quelque soit leur origine. Nous avions pleuré les victimes du Bataclan sans que nous fûmes français. Mais avouons que c’est ahurissant d’ignorer la douleur que vivent les Ivoiriens (et avant eux les Maliens et les Burkinabé) pour tirer le couvert de la sympathie sur la France.

Ce discours africaniste que vous tenez là est viscéralement négrophobe et donc raciste, en ce qu’il est profondément impregné de l’idée de « la suprématie blanche» sur les nations colonisées, esclavagisées.

Au démeurant, en tenant de tels propos réducteurs et racistes, vous jouez le jeu communicationnel des djihadistes qui eux aussi tuent de pauvres innocents et justifient ces tueries par le fait d’une soi-disant guerre contre la France.

Kô c'est la France qui est visée !!!!!!

Tanoh

Commenter cet article