Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AFRIKANEWS

DECLARATION DE LA FENAPAOCI RELATIVE A LA MORT DE MAMADOU BEN SOUMAHORO

20 Avril 2016, 20:34pm

Publié par Mspdi Ubuntu

Feu MAMADOU BEN SOUMAHORO
Feu MAMADOU BEN SOUMAHORO

Au moment où la journée du 10 Avril 2016 mourait dans celle du 11 Avril 2016, nous commémorions le 5e anniversaire de la date d’arrestation que dis je du putsch organisé contre le président Laurent GBAGBO pour le chasser du pouvoir le 11 Avril 2016,

A cette même date en effet on faisait l’apologie de la violence au détriment de la démocratie. Cette date du 11 avril 2016 coïncide aujourd’hui avec la mort d’un grand combattant de la liberté, d’un démocrate convaincu, d’une personnalité dont le micro n’a plus aucun secret parce que journaliste émérite et ensuite Directeur Général de la RTI sous le régime Houphouët BOIGNY et enfin Député de la république sous le régime GBAGBO.

Aujourd’hui encore il ya lieu de le signifier, c’est une énième violence du régime Ouattara parce que Ben SOUMAHORO contraint à l’exil (GHANA) depuis 2011, décède ensuite dans des conditions sanitaires très difficile.

Je voudrais au nom de la Fédération Nationale des Parlements, Agoras et Orateurs de Côte d’Ivoire en abrégé FENAPAOCI et à mon nom propre dire mes condoléances à la grande famille éplorée ainsi qu’à tous les combattants d’ici et d’ailleurs épris de démocratie, de justice et de paix.

Je voudrais par la même occasion interpeller tous les ivoiriens sur la mauvaise gestion tant économique, sanitaire que sécuritaire du régime Ouattara. C’est donc un régime qui ne rassure pas les ivoiriens.

Ouattara veut tripatouiller la constitution et livrer la Côte d’Ivoire à des vices démesurés.

Face à de tels actes, nous demandons à tous les ivoiriens d’être mobilisés et déterminés pour faire barrage à un tel projet démoniaque.

Bientôt un jour nouveau se lèvera sur la Côte d’Ivoire.

Puisse DIEU dans sa très grande magnanimité bénir la Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan, le 12 Avril 2016

GNAORE Achille, président de la FENAPAOCI.

Commenter cet article