Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

#COVID19 :LA COALITION INTERNATIONALE CICC-DA EXIGE L'ANNULATION DES DETTES PUBLIQUES DES PAYS AFRICAINS ET LA MISE EN PLACE PRÉALABLE DES COMITÉS D'ÉTHIQUE DES SCIENTIQUES AFRICAINS AVANT TOUT VACCIN EN AFRIQUE LI

10 Août 2020, 13:18pm

Publié par Mspdi Ubuntu

COMMUNIQUÉ NUMERO 17 "RAPPORT D'AFRIQUE" DE LA CICC POUR UNE SORTIE DE CRISE EFFICACE. 

LA CICC EXIGE L'ANNULATION DES DETTES PUBLIQUES AFRICAINES ET LA MISE EN PLACE DES COMITÉ D'ÉTHIQUE DES SCIENTIQUES AFRICAINS AVANT TOUT VACCIN EN AFRIQUE. 

Depuis le début de la crise de la Pandémie de la covid19, la CICC, Coalition Internationale Contre le Coronavirus et les autres pandémies pour le Développement Africain, a souhaité que l'OMS, et les gouvernements en place aussi bien en Europe, Amérique qu'en Afrique aient une politique d'ouverture et de collaboration envers les populations, surtout les organisations de la société civile africaine afin d'adopter des stratégies globales pour éradiquer cette crise aux multiples conséquences.
LES FAITS 
La CICC a eu à interpeller, toujours sans succès, l'Union Africaine, l'Onu et L'OMS sur la nécessité de revoir l'ensemble des initiatives déjà prises dans un cadre de concertation inclusive tant au niveau mondial que continental ou même sous régional.
Les mesures de distanciation, de confinement et de fermeture des frontières adoptées par nos états prises à la hâte, comme suite à un mot unilatéral souterrain imposées à l'ensemble des gouvernements du monde ont à l'évidence eu des effets mitigés et même discutables avec une efficacité tout aussi douteuse.
Nous sommes officiellement à un peu plus de 600 000 morts victimes de la covid19 à travers le monde dont le plus grand nombre se trouve en Amérique et en Europe.
Des milliers d'entreprises sont fermées à travers le monde entier mettant au chômage des millions de travailleurs alors que tout ceci aurait dû être fait autrement avec un peu plus de concertation et de respect des droits fondamentaux des femmes et hommes, de nos vies. 
La CICC voudrait rappeler à l'ensemble des institutions internationales et Africaines que les conséquences économiques, sociales humanitaires et sécuritaires de la covid19 sont plus importantes qu'elles ne devraient l'être du fait des diagnostics, traitements et des politiques préventives inadéquates prises, sinon imposés à nos pays sans aucune forme de concertation réelle.
Les populations victimes des mesures inappropriées continuent de subir les conséquences désastreuses et hasardeuses imposées par l'Onu, l'OMS, l'Union Africaine toutes devenues des caisses manipulées par des intérêts privées qui ne se préoccupent guère des points de vue de nos populations tant en Afrique qu'en Europe ou en Amérique. Ceci pour nous démontrer la dictature des multinationales et de la minorité ultra libérale qui domine ce monde sans contre pouvoir par le biais des industries pharmaceutiques, des banques et des NTIC qui contrôlent sans limite la gouvernance mondiale.

PROPOSITIONS DE LA CICC 
C'est pourquoi la CICC propose comme solution pour sortir de cette crise des mesures suivantes incontournables afin de redonner un espoir d'une reprise économique et sociale véritable, garant d'un développement durable sinon intégral en Afrique et partout dans le monde.

1 La CICC exige l'annulation pure et simple de la dette publique extérieure des pays africains contrairement aux moratoires ou reports de paiement proposés par l'union européenne du fait de la gravité, encore inestimable, des confinements hasardeux imposés à nos pays.

2 La CICC exige un sommet d'urgence de l'Union Africaine afin d'adopter des mesures adéquates souveraines et salvatrices d'urgence afin d'éradiquer cette pandémie en Afrique et partout dans le monde.
3 La CICC appelle la société civile africaine et l'ensemble des organisations d'experts de la médecine traditionnelle et moderne à un sommet Panafricain afin de dégager toutes les mesures d'urgence et orientations de la lutte pour notre survie en tant que peuples souverains et responsables en légitime défense
4 La CICC oppose un refus catégorique face à tout projet de vaccins ou d'essais en Afrique tant que les états Africains et l'union Africaine, en concertation avec les experts du continent et la société civile africaine n'auront pas encore étudié la question cruciale des Comités d'éthique nationaux et continentaux chargé d'étudier la toxicité et l'efficacité des vaccins futurs car nous doutons des intentions des industries pharmaceutiques qui sont principalement orientées que vers leurs propres intérêts financiers et non par des intentions charitables.
La précipitation avec laquelle ces firmes pharmaceutiques, ont déjà trouvé en moins d'un an, là où il y a fallu 5,7,ou même 10 ans auparavant pour mettre au point des vaccins nous démontre de la dangerosité des initiatives en cours à travers le monde. 

5 La CICC invite les populations africaines et nos organisations communautaires, internationales, à se mettre au travail et s'orienter vers l'autosuffisance alimentaire, médicale et sécuritaire désormais car les OGM, les semences, engrais chimiques et autres pesticides parfois interdits et sous examen dans plusieurs parties du monde, qui continuent d'être utilisés chez nous en Afrique sont des sources nocives de contaminations, de maladies et de tueries désormais dans nos pays.
La CICC invite les populations africaines à produire sans délai ce que nous consommons et à consommer exclusivement que ce que nous produisons en Afrique. Chacun devrait avoir son champ avec des semences locales biologiques 

6 La CICC invite les gouvernements Africains à désengorger les prisons de façon massive en libérant la majorité des populations carcerales précaires, vulnérables ou détenus depuis longtemps sans décision de justice.

7 La CICC invite les populations africaines (Femmes, jeunes, travailleurs et chômeurs, paysans etc) à la mobilisation générale et à la concertation avec les autorités nationales locales et sous régionales de manières constante afin de maintenir un dialogue et une participation quotidienne inclusive dans la gestion quotidienne des nombreuses conséquences de cette pandemie non encore maîtrisée. 
EN CONCLUSION 

Chaque peuple ayant les moyens autonomes de se prendre en charge de manière autonome en toute circonstances et en tout lieu si nous faisons preuve de volonté et de responsabilité, 
Au regard de la situation particulière de chaque pays et régions du monde la CICC souhaite partager avec tous les volontaires, activistes, organisations diverses, les informations et expériences sur la covid19 et les autres pandémies préoccupantes afin d'y répondre de manière plus efficace. 
La CICC invite l'ensemble des organisations africaines et internationales de la société civile africaine et internationale à partager avec nous leurs propositions et suggestions diverses afin d'améliorer la qualité de nos services, nos réactions collectives et individuelles par la Sensibilisation permanente en milieux urbains et ruraux sur les mesures barrières et autres politiques adoptées. 
L'organisation de notre Sommet Africain étant prévu pour le début septembre 2020, nous invitons les uns et les autres à se tenir prêts pour les détails que nous communiquerons dans les jours à venir par un communiqué. 

Plus rien ne devrait être comme avant la crise de covid19 et la survie des peuples dépendra désormais et principalement des peuples eux-mêmes et leurs dirigeants responsables. 
C'est pourquoi la CICC encourage les autorités malgaches qui ont trouvé le COVID Organic, à continuer leurs recherches et inciter les autres pays africains à vulgariser nos recherches et trouvailles locales pour la survie et le bien-être de nos populations. 
Ensemble Tuons le COVID19 pour la libération définitive de notre Continent Afrique et de la race humaine. 
Fait en Afrique le 10 août 2020 
Pour le Secrétariat Exécutif de la CICC DA
Toure Moussa Zeguen 
Le Président 
WhatsApp 0022961476491 /0022964653463 
E-mail mspdinfos@gmail.com / kouakouremie@yahoo.com

 

Commenter cet article