Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

INTERVIEW EXCLUSIVE :SINDOU JOHN GUEHASSA DECLARE :NOUS ENCOURAGEONS LES DÉMOCRATES IVOIRIENS ET MALIENS POUR LA SOUVERAINETÉ ET L'UNITÉ AFRICAINE.

14 Septembre 2020, 15:53pm

Publié par Mspdi Ubuntu

 
 
 

INTERVIEW JOHN GUEHASSA

 SINDOU JOHN est un panafricaniste ivoirien vivant en exil en France. Il nous explique ici son combat et son nouveau rôle après sa nomination au poste de vice-président du MSPDI UBUNTU en charge de la Mobilisation en Europe. Lisez en exclusivité. 

 

Afrikanews:

 

vous étiez connu depuis la Cote d ivoire jusqu'ici comme un combattant ivoirien  activiste  leader communautaire et exilé politique  . Nous venons d'apprendre que vous êtes désormais le 2ieme Vice Président du MSPDI UBUNTU, Porte Parole en charge de la mobilisation en Europe. Pouvez vous nous donner votre réaction et nous expliquer votre nouveau rôle ?

 

 

 SINDOU JOHN GUEHASSA

 

Avant tout propos , je voudrais vous dire merci pour votre antenne , pour l'opportunité que vous m'offrez en ce jour pour éclairer la lanterne de nos concitoyens et l'ensemble de tous les africains avide de connaissance du soi à savoir la  connaissance de  l'histoire glorieuse que l'Afrique noire a connu deux centaines de milliers d'années avant que les autres races ne prennent l'avantage aujourd'hui. En effet , très exactement, j'ai été leader pas seulement communautaire mais aussi patriotique car mon combat était relatif à la souveraineté de mon peuple et de l'ensemble des ivoiriens.

Aujourd'hui, en tant que deuxième Vice Président du MSPDI UNBUTU, porte parole en charge de la mobilisation en Europe pour lequel je voudrais saluer le président Mr TOURÉ MOUSSA ZEGUEN qui m'a fait confiance en me nommant à ce poste. À savoir ma mission , elle consistera à la sensibilisation, à la galvanisation, à la conscientisation, à la désaliénation et à la déradicalisation de l'ensemble des africains noirs et des afrodescendants pour notre unité sans délai et sans conditions. Donc faire comprendre le sens du panfricanisme à l'ensemble des compatriotes noirs africains .

 

 

Afrikanews: 

Aujourd'hui le Mali et la Côte d'Ivoire sont sous les lampadaires de l'actualité en Afrique.Quelle est votre lecture et ce que vous entendez faire ?

 

 

John GUEHASSA:

 

Oui en effet  ces deux questions sont très importantes en ce sens que les situations ivoirienne et malienne sont étroitement liées au combat du MSPDI UNBUTU. Ainsi, je me permets de dire qu'il ya beaucoup à faire. Regardant la question malienne, le peuple a déjà la main sur la sonnette d'alarme. 90 % des maliens sont d'accord pour le changement qui a été fait. Je ne vois aucune divergence au sein et à propos du pouvoir détenu en ce moment par l'armée qui apparemment est sur la même longueur d'onde que le peuple malien. Sauf la CEDEAO que nous devrions ensemble sensibiliser ou combattre vigoureusement afin qu'ils retirent immédiatement leur embargo assassin qui est rétrograde et inexplicable. Maintenant il va devoir consentir à beaucoup de sacrifices parce que le Mali va être confronté à une énormité de situations difficiles parce que des pays noirs Africains vont aider à mettre le Mali dos au mur. Vous savez que les pays marchent via les relations bilatérales. Cependant, une sensibilisation et une éducation doit être faite sur la question patriotique à savoir les inconvénients et les avantages de vouloir être souverain. Il ya un prix à payer quant on aspire au bonheur Infini. Le prix c'est la faim, la maladie et après les retombées sont totalement satisfaisantes. La CEDEAO ne travaille pas pour les peuples Africains mais à la solde de la francafrique. Des pays en Afrique noire ont réussi, à peu près, haut les mains l'épreuve tels que la Botswana, le Ghana...etc mais beaucoup reste à faire. Dans tous les cas , j'encourage l'ensemble du peuple malien a gardé le cap de la résistance jusqu'à la victoire. Ils doivent savoir qu'ils ne sont pas seuls et que le MSPDI est au front avec eux tant dans la transition qu'après. 

Quant à la Côte d'Ivoire, je voudrais en tant que ivoirien demander au peuple de maintenir le cap de ce qu'il a déjà entamé. C'est à dire empêcher une quelconque candidature aux présidentielles de Mr Alassane Dramane Ouattara car aucune élections ne fera partir Mr Alassane Dramane Ouattara. Si les ivoiriens veulent continuer le militantisme politique de la peur ou dans les salons , Mr Alassane Dramane Ouattara s'éternisera au pouvoir. Aujourd'hui avec les dernières manifestations on sent un peuple qui a vaincu la peur et qui se retrouve pour arracher la liberté. 

La sphère politique en Côte d'Ivoire est très sombre. C'est pourquoi le peuple ivoirien doit faire très attention aux pseudos politiciens encore dans le moule du sombre. Le peuple ivoirien doit se prendre en main car tout peuple assoiffé de souveraineté et de liberté doit porter son manteau patriotique. C'est pourquoi, les ivoiriens doivent éjecter leurs sens militants de partis politiques et penser à la Côte d'Ivoire Patriotique à sauver pour que nous puissions exister dabord en tant que peuple . C'est après notre libération ensemble que nous pourrons nous permettre de nous diviser sur les lignes de partis politiques. Ainsi, le pouvoir deviendra tels que les démocrates et les républicains se le partage au USA. Dans le cas contraire, la Côte d'Ivoire ira de dérives en dérives et le peuple connaîtra toujours la faim imméritée pourtant . Il faut donc mettre hors d'état de nuire, le pouvoir actuel jusqu'à la génération avenir car aujourd'hui tous à peu près, une grande partie sont déjà corrompus par leurs habitudes et leurs mentalités . Cette génération avenir pense que faire de la politique est le moyen rapide et approprié pour s'enrichir. Je crois que les jeunes doivent se lever et imposer une dynamique nouvelle de dignité et de souveraineté. Alassane OUATTARA et consorts sont pourris jusqu'à la moelle épinière. Ce qui est valable pour le Mali l'est aussi pour la Côte d'Ivoire. Nous encourageons les démocrates ivoiriens dans notre lutte, à s'unir et avancer ensemble dans l'unité africaine. Il ya beaucoup à faire mais c'est notre voie de salut.

grossomodo !

 

 

 Afrikanews 

Aujourd'hui, le continent africain dans son ensemble subit principalement la pauvreté,le terrorisme et le manque de  démocratie. La pandémie de la Covid19 est venue s'y ajouter. Quelle est votre priorité ?

 

 

 

SINDOU John GUEHASSA:

Écoutez ! l'Afrique noire est le continent le plus pauvre pourtant, elle dispose d'une diversité en ressources qui fait environ 60 % de la réserve mondiale. Cette incongruité est dûe d’abord  à la corruption la plus accrue que le monde n'ait jamais connu. Les chefs d'états les plus riches de la planète sont les chefs des États noirs africains. Notre Continent Afrique est sinistré et envahi par trop de prédateurs déguisés armés jusqu'aux dents. Je pense qu'il faut dans un premier temps guérir l'Afrique noire de ce mal et ensuite passer au combat pour en finir avec la pauvreté. Unir les Africains en esprit et au sein de la fédération des États-Unis d'Afrique. Ensuite il ya l’action néfaste des dominations étrangères impérialistes dont la francafrique et leurs misères culturelles et idéologiques. 

  Le mal du monde actuel est dérivé de la pauvreté multiforme. C'est à dire le neoliberalisme, le terrorisme, les guerres, l'homosexualité, les dictatures, le pillage de nos pays, la prostitution. Je ne peux finir d'énumérer. Mais tous ces fléaux sont lies dune manière ou dune autre etc .

 La démocratie fonctionne très bien dans un État de justice sociale  de liberté et stable économiquement. Ceux qui sont manipulables sont les pauvres c'est à dire les exclus de la société actuelle. Ceux là que le Pape a appelé les déchets humains fabriqués par le système cupide capitaliste. Ils sont environ un milliard aujourd'hui sur toute la planète. Tant que ces gens vivront dans cette absurdité sociale révoltante , le monde demeurera dans le chaos. Le capitalisme se nourrit du sang des pauvres et des marginalisés, comme on le dit au sein de la famille panafricaine. Le combat aujourd'hui du MSPDI UNBUTU, c'est de trouver une solution Africaine au plus large du terme pour la sante, le développement économique, l'insertion et la rééducation des cas issues de la communauté noire  Africaine et de la Diaspora . Nous pronons une Solidarité Panafricaine entre nous et Internationale au plan universel. Ce n'est pas de la discrimination raciale ! Non car on dit c'est Nous d'abord et ensuite les autres. Nous aurons le temps d'éclairer les uns et les autres sur notre philosophie et notre idéologie du panafricanisme pratique. Nous essayons en tant organisation internationale noire Africaine de mettre de l'ordre à la maison et ensuite quant on peut, étendre notre combat au delà de l'Afrique noire.

Nous savons que les peuples sont obliges de vivre ensemble . Nous n'excluons pas les autres races. Ils sont obliges comme nous  d'apporter leurs contributions s'ils le souhaitent dans la civilisation universelle dans le respect mutuel et non dans la dictature dune race sur les autres car la vraie race c’est l’unique race humaine a laquelle nous appartenons tous. L'Afrique étant le berceau de l'humanité d'ailleurs. 

 

Car lorsque vous regardez plus loin, la race noire est présentée comme le mal du monde malgré le fait que nous soyons le berceau de lhumanité  . Tout cela parce que nous ne nous sommes pas fait respecter chez nous au préalable sinon depuis quelques millénaires. 

Un langage dit que la connaissance de soi vient toujours de l'intérieur vers l'extérieur. Cependant lorsque vous vous faites respecter chez vous , le monde vous verra de la même manière. C'est le béaba de la vie ! Et c'est irréversible. Pour ce qui est du coronavirus, l'enjeu politique est très large et n'échappe guère à la logique des élites corrompus vampires qui veulent nous embrigader pour toujours. Nous ne saurons nous exprimer sur le fond sanitaire qui n'est rien d'autre que de la mascarade. Par contre, nous continuons la sensibilisation de notre peuple sur les restrictions qui en découlent et comment faire pour empêcher un génocide humain internationale. 

Sinon en vérité notre priorité est la liberté la souveraineté et l’unité africaine . Nous travaillons jour et nuit a expliquer que notre continent a besoin d’urgence de dirigeants qui vont accélérer la formation des Etats Unis d’Afrique pour qu’on soit fort économiquement, politiquement et militairement. Voici notre priorité ou notre urgence africaine .

 

 

 

 Afrikanews :

 

Quel est votre mot de fin à l'endroit des Africains et la Diaspora ?

 

 

 

 SINDOU John GUEHASSA:  Ce que je voudrais aiguiller à l'endroit de mes compatriotes noirs africains et et de la Diaspora , c'est de ne céder ni à la superficialité, ni au radicalisme , ni au matérialisme  quelque soit la situation qui se présentera à nous . L'universalisme est un moyen de collaborer avec le reste du monde. Cependant, il faut faire preuve de dignité, sagesse et de cohérence pendant notre combat. Nos ancêtres ont géré le monde avec beaucoup de sagesse pendant environ deux cents milles ans. Nous sommes aujourd'hui l'objet de sarcasme du monde parce que le pouvoir est tombé entre de mauvaise mains en notre sein. Ce qui a valu plusieurs  centaines d'années de batailles entre nous. Et les autres races en ont profité pour nous arracher le pouvoir. Et le cap tient son fil jusqu'aujourd'hui. Des noirs africains doivent assassiner, affamer, assoiffer d'autres noirs africains pour faire profiter des étrangers. Cela doit cesser.

 

 Le panafricainisme, notre unique solution durable et crédible n'est pas bien-sûr de haïr les autres races, mais plutôt de mener un combat qui va pousser les autres races à nous respecter par la force sinon l'équilibre de la force, la réciprocité pour comprendre la vérité historique et la vraie collaboration entre peuples et nations dignes. Nous ne sommes pas les seuls peuples à  avoir connu l'esclavage. Les occidentaux et les arabes ont bien entendu vécu l'esclavage atroce et même la barbarie chez eux avant de les transporter chez nous. L'esclavage s'est répandu avec la complicité de certains noirs africains. Ils comprendront s'ils réécrivent l'histoire de la bataille qui a donné naissance à l'empire du Mali. Entre nous il faut que les ivoiriens par exemple, ou Camerounais, algériens, egyptiens, comprennent que les maliens , les guinéens et les burkinabés sont leurs frères et sœurs et que seuls ils ne vont jamais éliminer la dictature de Ouattara et réussir le développement intégral de la cote d’ivoire ; Ce sera une Afrique unie seule qui va assurer le développement de tous les Africains que nous soyons en Europe ou en Inde il faut que les Africains soient unis en esprit et en action quotidienne , dans le bonheur ou dans le malheur ; c’est cela la clef de notre succès. Les russes ou les chinois tout comme les américains doivent être des partenaires et non des maîtres ou des nouveaux colons pour un monde meilleur de liberté et de paix pour le bonheur de tous. 

Encore une fois, merci pour votre antenne.

 
Interview réalisée 
Nefertiti dEburnie

 

Commenter cet article