Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

COVID19 :AFRIKA REPORT 23: LA COALITION CICC EXIGE L'ARRÊT IMMÉDIAT DES VACCINATIONS CONTRE LA COVID19 ET DEMANDE DES COMPTES AUX LEADERS DE CE MONDE.

12 Janvier 2021, 07:39am

Publié par Mspdi Ubuntu

LA CICC DIT NON AUX VACCINS ANTI COVID19, EXIGE DES EXPLICATIONS AUX DIRIGEANTS DU MONDE ET APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE DES PEUPLES.

VACCINS RAPIDES DE LA COVID19 :IL FAUT QUE LES DIRIGEANTS AFRICAINS ET DU MONDE EXPLIQUENT AUX PEUPLES POURQUOI ILS TIENNENT TANT À NOUS IMPOSER DES VACCINS RAPIDES NON RASSURANTS POUR NOUS TUER ? 

La crise mondiale de la pandémie de la COVID19 est venue mettre au goût du jour la responsabilité des dirigeants de ce monde, particulièrement ceux d'Afrique. 
Cette pandémie qui depuis son avènement est devenue la source de nombreuses controverses, inquiétudes et problèmes socio-économiques tant en occident que chez nous en Afrique, impose désormais d’avoir un esprit critique en ce moment de lancement des vaccins à travers le monde. 

Les graves craintes suscitées depuis le début de l'année 2020 sur l'origine véritable, la nature réelle du virus, les protocoles efficaces pour guérir de la maladie sont jusqu'à ce jour restées sans réponse.

Les millions de personnes infectées et les dizaines de milliers de morts ou supposés de la COVID19 en cette année 2020 sont une raison valable pour ne plus laisser faire, abandonnant la race humaine aux mains de personnes sans foi ni loi qui n'ont aucune conscience, légalité et légitimité à gouverner ce monde par le truchement de leurs puissances financières seules. 

La guerre que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ses sponsors de l'industrie pharmaceutique avec l'aide des réseaux du monde de la communication contre le remède malgache du COVID Organique et le Professeur Didier Raoult (sans oublier d'autres trouvailles de spécialistes africains étouffées) a fini par convaincre les observateurs avisés et de nombreux spécialistes devenus lanceurs d'alerte que cette pandémie est une véritable menace organisée, un crime planifié contre la vie humaine. 

L'implication de personnes mondialement connues pour leurs engagements antérieurs dans les politiques de contrôle de la population mondiale , sinon pire, de diminution de la population mondiale telles Bill Gate, Georges Soros, dans la présente initiative d'éradication de la pandémie à travers des vaccins Anti COVID19 rapidement développés en moins d'un an ici et là, ont fini par aggraver les inquiétudes des organisations internationales engagées depuis 2020 dans la lutte contre la pandémie mondiale de la maladie à Coronavirus. 

Les campagnes antérieures de vaccinations désastreuses diverses ou mortelles dans lesquelles ces personnalités et leurs ONG dites philanthropiques sont citées en Afrique, en Europe et en Inde imposent prudence et rigueur. 

LES FAITS MAJEURS 

La Coalition Internationale contre le Coronavirus et les autres pandémies pour le développement africain "CICC DA" mise sur pied à travers le réseau panafricaniste a décidé depuis le début de combattre la désinformation, la sous information et la dictature de l'establishment néo libéral téléguidé par les intérêts financiers de la minorité qui a tenté en vain d'imposer la pensée unique à travers la censure dans les médias officiels et les réseaux sociaux. 
Après près d'un an de lutte la CICC (ou ICAC en anglais) se dit satisfaite à moitié car ; elle a réussi à contribuer à l'échec des planifications de la désolation annoncées pour l'Afrique par l'OMS, Bill et Melinda Gate ainsi que leurs experts qui s'attendaient à voir les corps de cadavres d'africains partout dans les rues du continent africain. Pour la première fois l'Afrique n'a pas été le premier terrain de la mort ou de la désolation pendant cette première saison de COVID19. 
De manière inattendue, c'est l'Europe, les États-Unis d'Amérique et l'Asie avec la Russie qui ont été les terrains les plus touchés avec les dizaines milliers de morts et des millions de personnes infectées. 

Jusqu'ici ce constat trouble les plus grands esprits et experts du monde occidental et surtout les parrains de la COVID19. 
Beaucoup de mesures inadéquates ont été prises dans la précipitation :
La fermeture systématique des entreprises, des frontières et des lieux de cultes divers tout comme de divertissements ont aggravé le bilan de cette pandémie qui est devenue plus qu'un drame économique et social pour l'humanité. 


Les critiques les plus régulières ont dénoncé l'inefficacité et surtout l'inaptitude de ces mesures préventives, sanitaires, économiques, sécuritaires imposées aux gouvernements du monde sous l'égide de l'Organisation des Nations Unies (ONU), l'OMS, l'UA et consorts. 
Le désordre et la dictature de la gouvernance mondiale a fortement empiré cette pandémie qui a comme par hasard mis sous l'éteignoir le paludisme, le VIH SIDA, les Cancers et autres attaques d'AVC. Leur COVID 19 ne veut rien partager avec les autres pathologies et fléaux.
Désormais toutes les morts de célébrités africaines ou mondiales sont attribuées à la pandémie de COVID19 

C'est le moment trouvé par la tyrannie néo libérale internationale de nous imposer des vaccins trouvés comme par magie en moins d'un an ! 
Sans autre forme de débat ou de concessions les puissants de ce monde déguisés en philanthropes, aux mains de fer pourtant ensanglantées, tentent en ce début d'année 2021 un grand passage en force avec la deuxième vague de la pandémie mondiale pour imposer leurs vaccins déjà prêts et même mis en circulation. 
Ils nous font même croire que Joe Biden, le tout nouveau président élu des USA, Barack Obama, la Reine d'Angleterre et d'autres dirigeants européens seraient déjà prêts à être vaccinés contre la COVID19. 
Hélas ils ne sont guère crédibles et la CICC-DA affirme que cette pandémie est une crise majeure de civilisation dans laquelle il y a désormais une fracture profonde entre l'élite mondiale et les peuples. Une crise de leadership qui vient confirmer que les dirigeants supposés protéger les peuples sont devenus de véritables bourreaux de ces derniers. Car en réalité nos élites élues ou mal élues sont des véritables marionnettes manipulées par des oligarchies et intérêts financiers devenus mafias aux mains de véreux riches. 
NOTRE CONVICTION FERME 
La Coalition Internationale CICC DA interpelle dès à présent les dirigeants de ce monde sur la gravité de leurs décisions irresponsables et les graves conséquences que celles-ci pourraient entraîner en cherchant coûte que coûte à imposer des vaccins prématurés, non testés pour leur efficacité et toxicité rendant ainsi les populations mondiales déjà vulnérables, de véritables cobayes, victimes résignées à la merci de génocidaires sans foi ni loi. 
DE NOMBREUSES SOURCES FONDENT NOTRE CONVICTION 
Nous nous appuyons sur les milliers de témoignages de personnes à travers le monde qui ont écrit et publié des vidéos, animé des émissions de radio et télévision, conférences à travers les médias et réseaux sociaux pour dénoncer ce génocide planifié qui est en train de s'accomplir sous nos yeux complices. 
Nous nous appuyons sur les déclarations de nombreux spécialistes africains, occidentaux, asiatiques étouffés, menacés et même parfois tués dont l'un des plus illustres est le Professeur français Didier Raoult qui a défendu le traitement à la chloroquine au prix de sa vie. 

Nous avons construit notre opinion sur les témoignages de nos membres et leaders de la Coalition Internationale contre le Coronavirus et les autres pandémies pour le développement africain dispersés dans plus d'une trentaine de pays à travers le monde qui font état de leur désarrois face à la désinformation, la corruption, la terreur et l'opacité qui entourent cette pandémie un peu partout dans le monde dans les hôpitaux, les bureaux, les institutions de recherches, les pharmacies et laboratoires. 

Notre conviction est également fondée sur l'observation que nous avons faite de la réaction de l'OMS face aux trouvailles de la Covid Organic, médicament, de la République de Madagascar sous le leadership éclairé du Président Andry Rajolina. 

Nous avons en outre construit notre opinion sur les vérités contenues dans le précieux livre de Claire Severac intitulé "Complot Mondial contre la Santé". 

Nous avons adopté les conclusions du puissant document-rapport dénommé "Toute la Vérité, Covid 19, Vaccins anti COVID19" écrit par les éminents spécialistes de la médecine que sont Professeur Jean-Bernard Fourtillan, Docteur Christian Tal Schaller, Docteur Serge Rader, Didier Rochard, Frédéric Chaumont datant du 20 Août 2020. 

Nous nous basons, par ailleurs, sur les dernières déclarations vidéo publiées du président français Emmanuel Macron exprimant ses réserves sur les vaccins de la COVID19, raisons pour lesquelles il ne pouvait les rendre obligatoires pour l'instant. Nous avons surtout compris les insinuations et non-dits profonds à travers ses dires, pour asseoir durablement notre suspicion légitime contre les tentatives criminelles de vacciner les populations mondiales. 
Enfin nous avons fait une étude sérieuse basée sur les témoignages, déclarations de nombreux panelistes africains, médecins, experts de la science endogène africaine sur la chaîne de télévision panafricaine AFRIQUE MÉDIA pendant toute l'année 2020 qui ont défendu une thèse cohérente en harmonie avec les positions de principes de notre organisation. 
LA CICC EXIGE :
Pour toutes ces raisons la CICC exige dès à présent des dirigeants de ce monde 

1 / L'arrêt immédiat des campagnes de vaccination déjà en cours à travers le monde et surtout en Afrique afin de justifier les bilans et statistiques détestables, mensongers constatés un peu partout sur cette pandémie concernant les chiffres réels, des contaminés, des morts et des personnes guéries de la COVID19. 
Quelles réponses claires les dirigeants de ce monde-jungle donnent à tous ceux qui parlent déjà de toxicité aggravée et d'effets indésirables multiples de ces vaccins dont les études préalables ne sont pas encore vraisemblablement achevées ? 

 

2 / L'organisation d'un Colloque International en Afrique sur la Covid 19

Pourquoi tous ces morts et supposées victimes en occident et si peu de victimes en Afrique pour laquelle les puissants veulent mobiliser des milliards pour nous offrir ces vaccins de la mort ? 
Un tel colloque permettra de mieux appréhender cette pandémie sous toutes ses facettes. 

3 / LA CICC exige des dirigeants africains les vrais bilans de leurs actions souveraines et responsables depuis le début de cette pandémie 

La CICC DA voudrait par conséquent exiger des dirigeants de ce monde et surtout des gouvernants africains des explications devant les peuples et les parlements nationaux. 
Les décisions imposées dans les différents pays européens, américains, asiatiques et africains n'étaient pas toutes adéquates et ont été la source des misères et faillites planifiées. 
L'inexistence en Afrique de volontés souveraines de beaucoup de nos dirigeants à défendre la vie de nos populations ont fini par nous convaincre de leur soumission exagérée et du manque de volonté qui frise la haute trahison de leurs parts. 
En occident, malgré leurs moyens financiers colossaux et infrastructures de qualité, ils ont laissé mourir de nombreuses personnes âgées et jeunes, noirs ou défavorisés sans raisons valables jusqu'à présent. 
4 / La CICC invite les politiques, les intellectuels, les leaders d'opinions, célébrités, syndicalistes, étudiants, jeunes, travailleurs, femmes et hommes à s'impliquer sans délai dans notre campagne internationale contre les vaccins précipités de la COVID19 afin de protéger les vies humaines et donner la chance à notre humanité de survivre à cette pandémie planifiée et entretenue. 

5 / La CICC exige l'annulation sans délai et sans conditions des dettes extérieures des pays pauvres et surtout des pays d'Afrique et d'Amérique latine. 
Par dessus cette annulation il faut accorder des dons budgétaires non remboursables aux pays pauvres pour renforcer les recherches scientifiques et la production de médicaments locaux déjà trouvés dans les différents pays afin de soigner et guérir les malades de la COVID19, du paludisme, du VIH SIDA et bien d'autres pathologies mortelles. 

6/ La CICC exige des dirigeants africains et des peuples une plus grande détermination à accélérer la politique d'unification de notre continent par l'avènement des États-Unis d'Afrique, unique solution durable aux nombreux problèmes de santé publique, de sécurité, de famine, de territoires et pauvreté, de souveraineté, de développement et de démocratie en Afrique. 

Non aux vaccins Anti COVID19 en Afrique et partout dans le monde 
Non à la tyrannie des industries pharmaceutiques dans le monde 

Oui à la Mobilisation Gigantesque des Peuples contre les Vaccins Anti COVID19 en cette année 2021
Oui à la liberté, la démocratie et la politique inclusive de gouvernance internationale et locale dans le monde. 

Ensemble tuons la COVID19 pour la libération totale de l'Afrique et de la race humaine dans un monde meilleur. 

Fait en Afrique 
Le 11 Janvier 2021 

Par Toure N.  ZEGUEN 
Président de la CICC DA Coalition Internationale contre le Coronavirus et les autres pandémies pour le Développement africain. 
E-mail : mspdinfos@gmail.com
WhatsApp 0022961476491

 

Commenter cet article