Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
AFRIKANEWS

COVID19 ET VACCINS : IL NOUS FAUT UN PEU PLUS DE RESPONSABILITÉ ET DE RÉVOLTES POPULAIRES CONTRE CES DIRIGEANTS DU MONDE.

15 Avril 2021, 19:47pm

Publié par Mspdi Ubuntu

#AFRIQUE AUJOURD'HUI ET DEMAIN
Contribution :

LA COVID19 RISQUE DE PROVOQUER DES PÉNURIES DIVERSES ET MÊME LA FAMINE ,LA GRANDE MISÈRE ET LES SOULÈVEMENTS GÉNÉRALISÉES.

IL NOUS FAUT UN PEU PLUS DE RESPONSABILITÉ ET DE RÉVOLTES POPULAIRES CONTRE CES DIRIGEANTS DU MONDE.

Nous constatons avec l'oeil de communicateurs alertes, panafricanistes et souverainistes que les mesures de confinement tout azimut , fermetures de frontières etc ont des conséquences énormes sur les productions des biens et services . Ainsi les chaînes d'approvisionnement des biens de premières nécessités sont interrompues brutalement, le chômage augmente un peu partout avec une forte insécurité .. La Famine nous menace.

La Cour Européenne des droits de l'homme et des peuples ayant déjà tranché qu'aucun gouvernement européen n'avait le droit d'imposer des médicaments et des vaccins à nos peuples, il revient aux africains de divulguer l'information à leurs dirigeants qui sont obligés de respecter les libertés et des droits des AFRICAINS. Les volontaires sont libres... Mais..

NOUS SOIGNER ET NOUS NOURRIR NOUS-MÊMES

Par ailleurs, il faut répéter aux AFRICAINS que la Covid19 nous offre l'occasion de mettre en valeur notre science , notre expertise dans les domaines de la médecine,la pharmacopée, l'agriculture, l'hygiène.
Les aliments et légumes OGM et autres menaçaient déjà nos vies, il faut absolument des aliments Bio..
Pour améliorer notre système immunitaire, notre alimentation et les richesses pharmaceutiques modernes et traditionnelles devraient aider l'humanité à sauver des millions de vies humaines aujourd'hui.
Les peuples ne sont pas condamnés à tout subir comme si l'esclavage était déjà de retour.
J'espère que les bouches ne resterons pas fermées..

Pour quitter les normes diplomatiques ,il faut savoir dire les choses telles qu'elles sont .
 La Covid19 est véritablement une pandémie planifiée qui du nord au sud est utilisée à des fins inavouées qui justifient la barbarie des mesures brutales et surprenantes à nous imposées.

Les fermetures des aéroports n'avaient pas empêché les avions de voler pour les trèsriches qui ont d'ailleurs accumulé plus de capitaux au détriment de la majorité des peuples et des petites et moyennes entreprises à l'échelle internationale.
Subitement toutes les nations dites développées ont été incapables de laisser la chroroquine du Professeur Didier Raoult, la Covid Organic de Madagascar etc prospérer. 

Subitement aucun pays et ou laboratoire pharmaceutique n'a pu trouver des capitaux nécessaires pour développer et commercialiser des médicaments efficaces contre cette grippe dont le virus demeure sans identité fixe comme le disent les experts audacieux de la médecine.
Ces mêmes gens derrières les laboratoires et leurs fondations diverses ont pu trouver des vaccins ou des produits appelés comme tels qu'ils ont essayé ,en vain, de nous imposer depuis très tôt. 
La présence de Donald Trump au pouvoir en Amérique et les nombreuses voix discordantes dont celles de la Coalition Internationale contre le Coronavirus et les autres pandémies pour le Développement Africain refusent d'accepter cette arnaque,cette barbarie génocidaire qui est faite pour nous appauvrir , nous zombifier et nous traumatiser.
Ils savent tous que ce qu'ils nous administrent  actuellement, sans foi ni loi, est un produit à hauts risques car de la Russie du vaccin Sputnik au vaccin de l' Astrazneca les effets secondaires et l'efficacité donnent le vertige et l'argument du secret professionnel impose le silence sur tous les continents. 

À dire vrai et clair les populations africaines et leurs dirigeants doivent apprendre à se libérer et être souverains lorsqu'il s'agit de la vie ou la survie des uns et des autres.

L'AFRIQUE étant jusqu'à maintenant le continent le moins atteint de la Covid19 en terme de nombres de personnes contaminées qu'en terme de morts, il faut absolument faire un diagnostic souverain et responsable pour plutôt servir au reste du monde des solutions et expertises a tous les niveaux.

En attendant disons clairement que personne n'a le droit d'imposer des médicaments et des vaccins à leurs populations. 

Ni en Europe ni en Amérique ou encore Asie et en Afrique, la réponse unique légitime aux VACCINS RAPIDES Obligatoires sera La Révolte Populaire INTERNATIONALE. Pas de négociation ni compromis car l'esclavage devrait être conspué partout .
La Covid19 qui fera l'objet d'un procès historique en Allemagne, qualifié de deuxième Nuremberg a devant elle de fortes oppositions et Résistances pour dénoncer l'élite internationale et sa gouvernance mondiale corrompues et inhumaines.

Par votre Serviteur
Touré Néhémie Zeguen
Président de la CICC-DA
Mouvement Social Panafricain pour le Développement Intégral.

 

 AFRIKANEWSGROUP 
E-mail afrikanewsgrouptv@gmail.com

 

PULCHÉRIE ÉDITH GBALET(Pdte de la Société Civile Ivoirienne) , VICE-PRÉSIDENTE DE LA CICC DA EST ENCORE DÉTENUE ILLÉGALEMENT EN CÔTE D'IVOIRE
PULCHÉRIE ÉDITH GBALET(Pdte de la Société Civile Ivoirienne) , VICE-PRÉSIDENTE DE LA CICC DA EST ENCORE DÉTENUE ILLÉGALEMENT EN CÔTE D'IVOIRE
PULCHÉRIE ÉDITH GBALET(Pdte de la Société Civile Ivoirienne) , VICE-PRÉSIDENTE DE LA CICC DA EST ENCORE DÉTENUE ILLÉGALEMENT EN CÔTE D'IVOIRE
PULCHÉRIE ÉDITH GBALET(Pdte de la Société Civile Ivoirienne) , VICE-PRÉSIDENTE DE LA CICC DA EST ENCORE DÉTENUE ILLÉGALEMENT EN CÔTE D'IVOIRE
PULCHÉRIE ÉDITH GBALET(Pdte de la Société Civile Ivoirienne) , VICE-PRÉSIDENTE DE LA CICC DA EST ENCORE DÉTENUE ILLÉGALEMENT EN CÔTE D'IVOIRE
PULCHÉRIE ÉDITH GBALET(Pdte de la Société Civile Ivoirienne) , VICE-PRÉSIDENTE DE LA CICC DA EST ENCORE DÉTENUE ILLÉGALEMENT EN CÔTE D'IVOIRE
PULCHÉRIE ÉDITH GBALET(Pdte de la Société Civile Ivoirienne) , VICE-PRÉSIDENTE DE LA CICC DA EST ENCORE DÉTENUE ILLÉGALEMENT EN CÔTE D'IVOIRE

PULCHÉRIE ÉDITH GBALET(Pdte de la Société Civile Ivoirienne) , VICE-PRÉSIDENTE DE LA CICC DA EST ENCORE DÉTENUE ILLÉGALEMENT EN CÔTE D'IVOIRE

Commenter cet article